La déshydratation est une de nos préoccupations quotidiennes pendant les canicules de l’été, mais elle devrait l’être quelle que soit la saison !

Tout le monde le sait, notre corps est composé de 60 à 70% d’eau. Mais pourquoi tous les magazines santé bien-être et notre entourage nous serinent-ils qu’il faut boire en quantités suffisantes ? Eh bien parce que c’est vital pardi !
En effet, un corps déshydraté accumule les toxines liées à la pollution de notre environnement au quotidien et voit ses reins souffrir pour éliminer plus difficilement les déchets. Il sera de plus sujet au gonflement, aux maux de têtes, à la fatigue, aux crampes musculaires. Dans des cas plus extrêmes encore, la déshydratation produit des effets tels que la détérioration des organes vitaux.

Suivez le guide pour un petit rappel des conseils de base pour garder un corps sain, et éviter à l’approche des belles journées printanières et de la chaleur estivale tous les petits et gros bobos que peut entrainer le manque d’eau dans l’organisme.

1/ Pour éviter la déshydratation, buvez suffisamment !

Contre la déshydratation, l’eau est le meilleur allié. Depuis plusieurs années, les experts sont arrivés à la conclusion que la quantité d’eau à consommer et d’environ un litre et demi par jour, soit une grande bouteille, ou 3 petites glissées dans votre sac, sur votre bureau et dans votre voiture par exemple. Ne tombez pas non plus dans l’excès, boire trois litres ne vous fera de bien que si vous avez vraiment très soif, et que votre corps vous le demande. Prenez soin de rester attentif(ve) aux signaux que ce dernier vous envoie.

2/ Buvez régulièrement

Il ne sert à rien de descendre un litre au début de la journée, puis plus rien jusqu’au coucher ! Les experts sont formels, il faut boire REGULIEREMENT, et par petites gorgées. Vous verrez que, si vous faites partie des personnes qui ne s’hydratent pas assez au quotidien, en changeant vos habitudes vous vous sentirez tout de suite beaucoup plus léger(e). C’est une rééducation que nous devrions tous essayer de faire, et particulièrement les personnes qui ont l’impression de n’avoir jamais soif.

3/ Consommez de l’eau, mais pas que…

En plus d’essayer de vous rééduquer à boire de l’eau régulièrement, vous pouvez consommer tout au long de la journée des choses un peu plus savoureuses, et qui peuvent s’avérer avoir mille et une vertus insoupçonnées. C’est le cas pour le thé, qui offre une palette très riche de saveurs et de parfums.
C’est aussi le cas pour le bissap, une infusion glacée à base d’hibiscus, ingrédient qui a récemment détrôné le thé vert pour sa richesse en antioxydants. Frais, exotique, c’est une véritable invitation au voyage, et vous pouvez très vite le rajouter à la liste des boissons délicieusement addictives qui vous feront consommer du liquide l’air de rien.

4/ Mangez de l’eau !

Non non, nous n’avons pas perdu la tête. Par manger de l’eau nous voulons dire adopter des aliments riches en eau. Et la nature est vraiment très bien faite, il en existe énormément parmi les fruits et légumes qu’on trouve dans nos marchés. C’est le cas pour la courgette, le concombre, la tomate, l’aubergine, le melon, la pastèque, les agrumes pour ne citez qu’eux. Pourquoi s’en priver ?

5/ Ne salez pas trop

Ça ne vous arrive jamais, après pendant ou après avoir mangé un repas un peu trop riche en sel d’avoir très soif ?
Une alimentation trop salée appelle à un de ces effets, certes secondaires de la déshydratation, mais non moins dérangeant : la rétention d’eau. Le sel est, dit-on un de ses meilleurs amis. C’est pourquoi il faut en consommer avec modération, et éviter de resaler vos plats. Ça permet de garder un corps bien hydraté, en bonne santé, et pourquoi pas de s’affiner un peu si besoin est..

Vous avez maintenant nos astuces pour éviter la déshydration, et par la même occasion avoir la pêche. A vous de jouer!